jeune fillette blonde d'un sourire manquant des dents de lait qui poussent encore

Bien gérer les poussées dentaires de votre bébé

Nous avons tous déjà entendu un bébé pleurer longuement sans que l’on sache véritablement quoi faire et qu’on en connaisse la raison. Pourtant dorloté, nourri ou hydraté, ses sanglots ne s’estompent pas. C’est alors dans cette situation que l’expression « il doit faire ses dents ! » prend tout son sens !

Ces épisodes de poussée dentaire représentent à la fois une période difficile pour les enfants mais aussi pour les parents, souvent désemparés et impuissants face à cette douleur passagère.


Effectivement, il est souvent compliqué de trouver rapidement des solutions pour votre chérubin qui, n’étant pas encore en âge de parler, est dans l’incapacité de vous expliquer ce qui atténuerait sa douleur.  

Pourtant, il existe bien des remèdes afin de soulager l’inconfort et la souffrance associés à cette éruption dentaire. Également, des symptômes spécifiques peuvent être identifiés afin de prévenir de cette transformation dans la bouche de votre bébé.

Comment reconnaître une poussée dentaire ? Quels sont les symptômes liés à ce changement dans la bouche de nos jeunes enfants ? Par quels moyens peut-on réduire leur souffrance passagère ? Vos dentistes Rive-Sud du Centre dentaire et d’implantologie Boucherville vous donnent des réponses.

Poussée dentaire : comment faire ?

Les signes de la poussée dentaire

Généralement, les premières dents commencent à se développer plusieurs mois avant qu’elles ne percent la gencive du bébé. Si le processus peut déjà débuter aux alentours de l’âge de six mois, dans d’autres cas les premières dents n’arrivent qu’au bout de 14 mois.

La plupart du temps, les vingt dents primaires, correspondant aux dents de lait, percent jusqu’à l’âge de 3 ans. Cependant, chaque profil est différent et des exceptions peuvent avoir lieu.

Plusieurs signes spécifiques à la poussée dentaire permettent de détecter rapidement que le processus a commencé dans la bouche de votre enfant. Dans ces symptômes, on retrouve :

  • Une salivation importante et croissante;
  • Des rougeurs et des gonflements au niveau des gencives, mais aussi sur les joues, le menton ou encore certaines parties du visage;
  • Une envie constante de mordiller;
  • Une perte du sommeil;
  • Une réduction de l’appétit et des régurgitations régulières;
  • Des pleurs de plus en plus fréquents;
  • Des selles molles.

L’ensemble des symptômes liés à la poussée dentaire sont repérables quelques jours avant la sortie des premières dents.

Bébé qui mâchouille un jouet en caoutchouc pour la poussée des dents

Atténuer la poussée dentaire

Bien que votre enfant ressente une sensation d’inconfort dans sa bouche, ces signaux ne doivent tout de même pas être considérés comme alarmants. En effet, les causes provoquant cette douleur temporaire sont naturelles et les douleurs associées passent une fois que les dents parviennent à percer la gencive.

Cependant, afin de soulager l’arrivée d’une dent, quelques astuces peuvent être utiles :

  • Massez délicatement les gencives du bébé avec votre doigt. Prenez soin de bien vous laver les mains avant. Alternativement, vous pouvez utiliser une brosse à dents à doigt disponible en vente libre;
  • Placez la suce de votre enfant au réfrigérateur quelques minutes. La fraicheur de l’objet soulagera la démangeaison et diminuera la salivation excessive;
  • Achetez à votre chérubin un anneau de dentition en caoutchouc. Préalablement réfrigéré, l’objet diminuera davantage les douleurs. Autrement, une simple débarbouillette propre et imbibée d’eau froide peut également être utilisée pour permettre à l’enfant de mâchouiller.

Même si vous êtes prêt à tout pour soulager votre enfant, gardez à l’esprit que certains actes sont à éviter, pouvant mettre en danger sa jeune santé. L’utilisation de gels de dentition, d’aliments crus ou durs tels que la pomme et le radis, ou encore l’usage d’un collier de noisetier présentant un risque d’étouffement, sont à oublier.

Consulter un professionnel

Il est recommandé d’amener votre enfant chez le dentiste dès son plus jeune âge. Dans les six mois suivants l’apparition des premières dents, un rendez-vous avec un professionnel de la santé buccodentaire est nécessaire.

De plus, il est conseillé de consulter un dentiste au minimum deux fois par an dans le but de détecter de potentiels risques pour les dents de votre enfant.

Au Centre dentaire et d’implantologie Boucherville, nos dentistes sauront vous informer et vous conseiller sur la poussée dentaire de votre bébé. N’hésitez pas à prendre rendez-vous !

Scroll to Top