White strong teeth. Calm and smiling little man eating bright candy on wooden stick and being in great mood

J’aime les bonbons, mais attention aux caries!

Bonbon, vous avez dit bonbon? Vous avez donc dit sucre, sucre et encore sucre. Mou, dur, gélifié, doux, acidulé, piquant… Le bonbon, pourtant si délicieux, est l’ami favori de nos caries et, par conséquent, l’ennemi juré de nos dents! Vos dentistes sur la Rive-Sud du centre dentaire situé au 550 de Mortagne à Boucherville vous aideront à adopter les bons gestes pour éviter les désagréments découlant de cette consommation de sucreries… souvent addictive!

En effet, très rares sont ceux parmi nous qui résistent à la tentation des bonbons. Heureusement, si nos experts du Centre dentaire et d’implantologie Boucherville près de Longueuil, Brossard, Varennes et à quelques minutes de Montréal connaissent bien les conséquences de ces petites douceurs sur la santé de nos dents, ils savent aussi les bons gestes qui vous permettront de réduire considérablement les risques liés à la consommation de ces irrésistibles friandises pour votre santé buccodentaire. Lors de votre prochaine visite, demandez-leur conseil, ils vous répondront avec leur bienveillance habituelle.

Tout a commencé il y a bien longtemps…

Plus de 2500 ans en arrière, débute la passionnante histoire de la confiserie : les Perses connaissaient le secret du « roseau qui donnait du miel sans l’intervention des abeilles! » et s’en sont servis pour confectionner les premières succulentes douceurs sucrées. Au Moyen Âge, la découverte de la canne à sucre permit aux Européens de fabriquer eux aussi ces si douces tentations… alors très chères. Aujourd’hui, les bonbons, devenus très accessibles, font souvent le plus grand malheur de nos dents!

Bonbons pas si bons : explications

Pourquoi, toujours, inlassablement, mettre systématiquement en garde contre les bonbons? Les réponses sont claires : d’abord parce que tout excès, quel qu’il soit, est à déconseiller, et nous savons tous que nous sommes rarement raisonnables lorsqu’il s’agit de ces divines friandises. Sommes-nous capables d’en avoir une consommation contrôlée? Peu d’entre nous en sont! Surpoids, diabète… Si la liste des conséquences d’une surconsommation de sucre sur notre organisme est incroyablement longue, elle se termine en apothéose lorsqu’il s’agit de nos dents.

Mais de quoi le bonbon est-il coupable à la fin? Les explications en sont simples, limpides, implacables : le sucre dont est principalement constitué le bonbon est transformé en acide par les bactéries présentes en grand nombre dans notre bouche : cet acide va s’attacher à ronger inexorablement l’émail de nos dents en y creusant des trous microscopiques, dans lesquels bien sûr, d’autres bactéries vont venir s’engouffrer pour creuser à leur tour. Adieu émail, bonjour carie.

Sans oublier les effets mécaniques dévastateurs de certains bonbons : un caramel ou un jujube bien collant peut faire sauter une obturation ou une couronne. Nous connaissons tous au moins une personne de notre entourage victime d’une fracture d’une dent en croquant un bonbon dur! Mais pas de panique, malgré ce tableau un peu noir, brossé rapidement, il est possible grâce à quelques gestes simples de conserver une bonne santé buccale en continuant à manger des bonbons.

Pour assouvir vos envies de sucreries, privilégiez la fin des repas et s’il vaut mieux attendre une bonne vingtaine de minutes après un repas pour se brosser les dents, après la consommation de bonbons, n’attendez pas : retirez immédiatement le sucre résiduel à l’aide de votre brosse et de votre deuxième meilleure amie, la soie dentaire, puis rincez votre bouche. Buvez de l’eau en abondance, cela vous permettra de bien diluer le sucre encore présent dans votre cavité buccale.

Bonbons, jamais au singulier, toujours au pluriel : nous sommes incapables de nous contenter d’une seule de ces douceurs… encore un dernier… Si rester raisonnable est parfois difficile pour beaucoup d’entre nous, au moins mettons tout en œuvre pour que notre santé buccodentaire n’en souffre pas. Un brossage régulier et efficace, et l’utilisation de la soie dentaire sont les premiers gestes « qui sauvent »! Vos dentistes Rive-Sud du Centre dentaire et d’implantologie Boucherville vous le confirmeront lors de votre prochaine visite de contrôle.

Scroll to Top