Homme se fait sourire avec son doigt

La parodontite : qu’est-ce qu’il faut savoir ?

Le parodonte désigne l’ensemble des tissus qui soutiennent les dents, à commencer par la gencive, qui en est la partie visible. Lorsqu’un patient est atteint de parodontite, c’est que ces tissus sont affectés par une maladie infectieuse.

Le Centre dentaire et d’implantologie Boucherville vous en dit davantage sur la parodontite et ses traitements.

Comment se forme la parodontite ?

D’abord, il faut savoir que l’accumulation anormale de bactéries et en cause lors du développement de la parodontite. Bien entendu, il est normal que votre bouche contienne un grand nombre de bactéries ; on y compte environ 700 espèces différentes ! Les bactéries se divisent en deux types :

  • Commensales, à l’intérieur de la cavité buccale
  • Parodontopathogènes, provenant de l’extérieur

Il peut arriver que les bactéries parodontopathogènes se retrouvent dans votre bouche sans que cela cause de problème. Cependant, la parodontite se développe lorsqu’elles apparaissent entre la dent et la gencive. L’accumulation de bactéries commensales peut aussi mener à la parodontite.

Avant d’en arriver à la parodontite, ce sera d’ailleurs la gencive seule qui sera affectée par ces bactéries. Celles-ci engendreront une inflammation, et des symptômes comme un gonflement, des rougeurs ou des saignements peuvent apparaître. On parle de parodontite lorsque l’infection s’étend aux tissus internes, allant jusqu’à l’os alvéolaire, dans lequel les dents prennent racine.

Ce qui cause les maladies parodontales, c’est avant tout les mauvaises habitudes d’hygiène buccodentaire. Pour éviter une accumulation de bactéries, il faut éliminer la plaque et le tartre qui se forme sur les dents. Cela se fait d’abord en se brossant les dents deux fois par jour et en passant la soie dentaire quotidiennement, puis en visitant régulièrement le dentiste pour un détartrage.

Si votre corps dispose d’anticorps pour lutter contre le développement de maladies infectieuses, il existe certaines prédispositions qui peuvent en accélérer la dégradation. En effet, la parodontite peut évoluer plus rapidement en fonction de facteurs tels que :

  • La consommation de tabac
  • Les changements hormonaux comme la grossesse et la ménopause
  • Des maladies comme le diabète
  • La prise de certains médicaments, dont les antidépresseurs
  • La génétique
  • Le stress chronique

Si vous êtes prédisposé au développement de maladies parodontales, votre dentiste pourrait vous suggérer des visites plus régulières.

Des traitements naturels

Bien entendu, à un stade avancé, la parodontite requerra souvent des interventions chirurgicales. Est-il possible de les éviter ? Oui. Est-il possible de traiter soi-même sa parodontite, sans visiter un professionnel ? Non.

En fait, votre dentiste ou parodontiste (une spécialisation en dentisterie) pourrait effectuer ce que l’on appelle une décontamination du parodonte, un traitement non chirurgical.

Par la suite, il s’agira de suivre des indications très précises et de développer de saines habitudes buccodentaires. Il faut donc faire preuve de rigueur : se brosser les dents deux fois par jour, passer la soie dentaire tous les jours. Une brosse à dents électriques pourrait vous être suggérée.

De même, votre dentiste pourrait vous suggérer un dentifrice mieux adapté à votre condition. En effet, tous les dentifrices n’ont pas forcément le même effet, et certains sont conçus pour les patients atteints de maladies parodontales. Le rince-bouche contribue également à l’élimination des bactéries en cause.

Il est donc possible, dans certains cas, de traiter la parodontite de façon presque 100 % naturelle. Cependant, dans le cas d’un déchaussement dentaire ou d’une perte osseuse, les procédures chirurgicales sont inévitables : de saines habitudes d’hygiène ne peuvent rétablir la gencive ou les os perdus.

La récession gingivale devra nécessairement être traitée par une greffe de gencives. D’autres traitements chirurgicaux pourraient également être de mise selon l’état de vos tissus parodontaux.

Adopter de saines habitudes de vie aide à limiter le développement de maladies parodontales. Réduire ou arrêter la consommation de tabac fait partie des recommandations fréquentes de votre dentiste, puisque cette habitude nuit à votre bouche de plusieurs façons. Certains facteurs de risques comme le stress gagneraient aussi à être contrôlés.

Enfin, la qualité de l’alimentation joue un rôle dans votre santé globale, et cela inclut votre santé buccodentaire ! Il ne suffit pas de réduire les sucreries pour éviter les dommages, mais surtout d’avoir un apport suffisant en vitamines, en calcium, en fluor, etc. Bien entendu, on l’entend et on le répète souvent : boire beaucoup d’eau est essentiel !

Informez-vous auprès de votre dentiste au Centre dentaire et d’implantologie de Boucherville pour connaître les traitements possibles pour votre parodontite ou pour recevoir des conseils pour l’éviter. Notre équipe vous attend !

Scroll to Top